Ateliers de recherche

Programme 2019

Les élèves abordent de manière réaliste les différentes étapes de la recherche. Ils tentent de résoudre un problème scientifique en élaborant une expérience et en analysant des données expérimentales avec l'aide d'un chercheur. Une visite de laboratoire est aussi prévue durant l'atelier. Le travail effectué est spécialement conçu pour les élèves des collèges mais utilise de véritables données scientifiques. Veuillez notez que pour certains ateliers, les élèves devront apporter une calculatrice. Merci de vous renseigner auprès de la personne responsable des inscriptions.

Équipe de Sophie Schwartz

On sait qu'une nuit de sommeil ou une petite sieste peuvent améliorer nos performances dans certaines tâches impliquant la mémoire. On sait aussi que l'on a tendance à mieux se souvenir des évènements émotionnels que des évènements neutres, mais le lien entre mémoire émotionnelle et sommeil n'est pas encore élucidé.

: Centre Médical Universitaire, avenue de Champel 9

: Virginie.Sterpenich(at)unige.ch

: 022 379 07 40

Équipe de Patrik Vuilleumier

Le choix de la méthodologie utilisée est crucial dans l’élaboration d’une expérience scientifique. Au programme, une petite visite dans l’univers des neurosciences à la découverte de deux techniques de pointe : l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle et la réalité virtuelle immersive. Ces outils servent à mesurer l'activité cérébrale, ainsi que les changements du corps périphérique et les comportements moteurs ou sociaux complexes, permettant ainsi aux scientifiques de mener des recherches dans des domaines très variés tels que la cognition, les émotions, la conscience, le sommeil, etc.

: Centre Médical Universitaire, avenue de Champel 9

: Carole.Guedj(at)unige.ch

: 022 379 09 93

Équipe de Christian Lüscher

L'addiction est une maladie du cerveau qui prive un individu de son libre arbitre et l'oblige à répéter de manière compulsive un comportement. Les addictions les plus courantes concernent des substances peu toxiques (chocolat), toxiques (nicotine) ou des drogues dures (cocaïne) mais il existe aussi des addictions sans drogues telles que les pratiques sportives excessives, la prise alimentaire démesurée ou encore le jeu irrépressible. Ce comportement addictif est très dépendant de l'association faite avec un environnement. Par exemple, un individu habitué à s'injecter une dose de cocaïne dans un endroit précis tel un parc ou une boite de nuit aura assimilé ce lieu à l'effet de plaisir que procure le drogue.

: Centre Médical Universitaire, avenue de Champel 9

: Vincent.Pascoli(at)unige.ch

: 022 379 54 37

Équipe de Denis Jabaudon

Nos 5 sens permettent de percevoir le monde qui nous entoure et nous avons l'habitude de leur faire confiance. Ils fonctionnent en permanence selon un schéma associant récepteur, influx nerveux, et transmission de cette information au cerveau qui le décode. Ces 5 sens permettent donc d'informer notre cerveau sur ce qui nous entoure. En prenant les illusions des sens comme porte d'entrée vers le cerveau, cet atelier propose de vous présenter les différents outils que les chercheurs utilisent pour comprendre comment les cellules nerveuses s'assemblent entres elles.

: Centre Médical Universitaire, avenue de Champel 9

: Audrey.Benoit(at)unige.ch

: 022 379 51 71

Équipe de Patrik Vuilleumier

Comment les émotions et le stress influencent-ils notre capacité d’apprendre? On connait tous la situation d’un examen qui nous stresse tellement qu’on arrive plus se souvenir de ce qu’on a appris. Pourtant on se souvient encore des années plus tard de cet examen. Pourquoi est-ce que c’est le cas? Et quel est le type d'information dont on se souvient vraiment ?

: Campus Biotech, Ch. des Mines 9

: Ulrike.Rimmele(at)unige.ch

: 022 379 09 95

Équipe de Christoph Michel

Les interfaces cerveau-machine (BCI) jouent un rôle prépondérant dans la rééducation fonctionnelle des AVC touchant le cortex moteur. Elles facilitent le transfert des fonctions cérébrales normalement assurées par la zone du cerveau atteinte vers des zones saines. Les mécanismes de cette plasticité cérébrale sont complexes et pas totalement élucidés. Découvrez avec nous l'état de nos connaissances sur ce sujet et tester vos aptitudes à faire fonctionner une BCI.

: Campus Biotech, Ch. des Mines 9

: Gwenael.Birot(at)fcbg.ch

: 058 201 02 11

Équipe de Pierre Barrouillet

Pourquoi pouvons-nous nous rappeler d’un numéro de téléphone uniquement le temps d’un appel et nous rappeler fidèlement d’anciens souvenirs datant de plusieurs années ? Comment se fait-il que nous reconnaissions une musique en seulement quelques millisecondes mais que nous avons du mal à apprendre une simple mélodie ? Par le biais de cet atelier, nous mettrons en évidence l’importance de la mémoire et de ses multiples facettes dans la vie quotidienne, cela au travers d’exercices pratiques et d’exemples concrets décrivant les mécanismes contribuant au fonctionnement et au dysfonctionnement de la mémoire.

: Uni Mail, Boulevard du Pont d'Arve 40

: Simon.Gorin(at)unige.ch

: 022 379 92 78

Équipe de Jean-Marc Matter

La complexité de notre cerveau découle du nombre gigantesque de neurones qui le compose. Tous ces neurones, souvent différents les uns des autres, sont produits à partir d'un tissu d'aspect simple qui s'appelle un neuroépithelium. Les cellules de ce tissu embryonnaire se multiplient avant de se différencier par vagues successives. Comment les neurones de notre cerveau sont-ils produits au bon moment et au bon endroit au cours de la vie embryonnaire? Des techniques nouvelles qui associent l'analyse de l'expression génétique et la bioimagerie permettent de suivre en temps réel le développement du tissu nerveux et apportent des éléments de réponses à ces questions.

: Sciences III, Quai Ernest-Ansermet 30

: Jean-Marc.Matter(at)unige.ch

: 022 379 67 95

Équipe d'Adrian Guggisberg et de Radek Ptak

La répétition et l'entraînement permettent d'augmenter la performance dans des tâches motrices, perceptives ou cognitives. Grâce à la combinaison de techniques de visualisation et de la modulation de l'activité cérébrale, nous sommes aujourd'hui en mesure de comprendre les changements de connections neuronales qui soutiennent la plasticité du cerveau.

: Hôpital Beau-Séjour, Av de Beau-Séjour 26

: Adrian.Guggisberg(at)hcuge.ch

: 022 372 35 21